Portfolio : habitat atypique

habitat atypique

Les copeauXcabana

Les copeauXcabana, en Dordogne, inventent des formes et créent des espaces originaux, poétiques et organiques. Portés par le désir de travailler « les arbres d’ici » et lassés par les matériaux standardisés, ils réactualisent des techniques traditionnelles.

La charpente dite Philibert Delorme

La charpente dite « Philibert Delorme » offre une forme atypique à ce bâtiment

La tiny house

Cette tiny house (micro-maison sur remorque) est isolée en Métisse (vêtements recyclés broyés) et bardée de douglas mixé avec du polycarbonate ondulé noir.

Le colombage

Un beau jour, Jean-Marie Bechtold, vigneron près de Strasbourg, passe devant une maison alsacienne en cours de démolition. Il interrompt la pelleteuse et démonte la structure traditionnelle à colombage.

Le zome

Le zome est un assemblage de losanges en bois. Nul besoin de sections importantes, celles-ci étant plutôt dictées par l’épaisseur d’isolant.

Bâtir en palettes

Ancien chauffeur poids lourd pour un recycleur de palettes en bois, François a réemployé plus de 500 palettes de 2,10 x 5 à 8 m pour construire en Haute-Garonne l’ossature de sa maison, une charpente traditionnelle, du bardage, une terrasse…

Les écailles de bois

Les écailles de bois ondulantes et le conduit de poêle aux allures de corne donnent une apparence reptilienne à cette extension.

Le dôme arrondit les angles

Conçu et construit par Loïc Chérigie, ce dôme de la Drôme est habillé d’un bardage en planches de 8 mm posées encore humides pour être cintrées  facilement.


Charpentes en folie

Charpentes

Le coeur des zomes

Comme un diamant pointé vers le ciel, les zomes ont un petit quelque chose de mystique. Pour les faire sortir de terre, préparez des plans au millimètre et arrosez un gros tas de planches avec une pluie de géométrie sacrée. Quelques jours de chantier et le tour est joué.

La Philibert Delorme, charpente renaissante.

En dédiant à Charles IX son traité complet de l’art de bâtir, Philibert Delorme se doutait-il que 500 ans plus tard de jeunes artisants se réapproprieraient son travail pour fabriquer des charpentes économiques, écologiques, faciles à poser et fort esthétiques?

AficionaDôme

Rêve futuriste des années 1940, le dôme géodésique a trouvé ses plus fervents adeptes à la fin du mouvement hippie. Rationalité, solidarité, légèreté sont les maîtres mots de cette structure triangulée et excentrique qui se révèle plus facile à monter qu’il n’y paraît.

Charpente réciproque’n’roll

Avec son air de mikado géant, la charpente réciproque semble en équilibre instable. Et pour cause, il faut qu’elle s’écroule pour qu’elle tienne en l’air! D’intrépides constructeurs expliquent leur méthode pour monter cette structure très solide mais un peu magique.