Autoconstruire

autoconstruction maison

Faire corps avec la nature.


C’est en Auvergne, dans le département très rural de la Haute-Loire, à 750 mètres d’altitude, que Mariane Kieffer et Gérard Audigier ont posé leurs valises et ont créé un écolieu « pour sensibiliser à l’agroécologie ».


Monomur, l’isolation répartie



À base de terre cuite, béton allégé ou pierre ponce, les blocs monomurs composent à eux seuls la structure porteuse et l’isolation d’un bâtiment. C’est aujourd’hui une technique constructive rapide d’exécution grâce à l’emploi de blocs rectifiés, posés à joints minces, et qui permet de réaliser un bâti d’une longue durée de vie. Ce système règle radicalement le problème des ponts thermiques, avec l’usage de blocs spéciaux adaptés aux points particuliers de la maison : portes, fenêtres, dalles, angles… Enfin, la constitution minérale du monomur lui confère une bonne inertie thermique, gage d’une maison confortable en hiver comme en été.


Matériau



Les dix monomurs : découvrez les qualités des différents monomurs passés au crible. Voici un comparatif qui s’attache à sélectionner les produits répondant à deux critères principaux : permettre la construction de murs porteurs sur plusieurs étages et être suffisamment isolants pour ne pas nécessiter d’isolant intérieur ou extérieur. Il s’agit des « blocs à isolation répartie » ou monomurs.