Cahier pratique : fondations cyclopéennes sur pieux de châtaignier

fondations cyclopéennes

Les fondations cyclopéennes (ou romaines), composées de pierres naturelles noyées dans un béton de chaux, étaient très répandues jusqu’en 1945. Depuis remplacées par leurs homologues en béton armé, elles présentent pourtant de nombreux avantages. Moins énergivores que le binôme ciment-ferraillage, elles absorbent en outre bien mieux les légers mouvements du sol, ce qui en fait l’allié idéal des maisons à ossature bois et des projets sous contrainte sismique. Tout en garantissant, par ailleurs, une résistance à la compression généralement suffisante (20 kg/cm² avec chaux NHL2, 50 kg/cm² si NHL5).

 


Finitions : Rejointoyer un mur en pierre

Rejointoyer un mur en pierre

Redonner caractère et solidité à un vieux mur

Les murs soutiennent la maison, ils ont besoin d’être solides. Mieux vaut aussi qu’ils soient perméables à la vapeur d’eau. Or, quand les joints de chaux commencent à tomber en poussière, les pierres finissent par se décrocher, réduisant la solidité d’ensemble. Et lorsqu’ils ont été refaits au ciment, ils deviennent trop étanches, l’humidité s’accumule. Il y a risque d’insalubrité. Pareilles situations nécessitent une opération de rejointoiement dans les règles de l’art.


autoconstruire et autonomie

autoconstruire et autonomie

Électricité, chaleur eau, jardin, voiture… Ils disent oui à l’autonomie.

Liberté (de vivre en harmonie avec la nature), solidarité (partage de savoirs), paix (si chacun peut répondre à ses besoins). Telle est la devise de Matthias, un autoconstructeur pas tout à fait comme les autres.

Regarde comme je suis riche ! », s’exclame l’heureux propriétaire en balayant du regard, les bras grands ouverts, les 2 000 m2 boisés et fleuris de son terrain. « La terre alimente l’eau du puits, le ciel déverse l’énergie solaire pour nous éclairer et nous chauffer, les arbres donnent le bois pour le poêle et la cuisine et le sol, des centaines de kilos de nourriture ; noix, prunes, pommes, kiwis, cassis, mûres… Sans oublier les poules. La nature donne tout ! », s’émerveille Matthias. En effet,  l’autonomie – énergétique et alimentaire – est une valeur essentielle pour lui. « En protégeant ce lieu de toute agression polluante, nous vivons ici une relation très douce avec la Création », confie-t-il.

 


De terre et de pierre des matériaux durables pour un dallage écologique.

dallages écologiques matériaux durables

De terre et de pierre des matériaux durables pour un dallage écologique.

Créateurs d’ambiances, les pavages de terre cuite ou de pierre cumulent les atouts. Ce sont des matériaux nobles par excellence, qui possèdent le charme de l’authenticité et améliorent le confort thermique. Ils sont résistants, se patinent avec le temps et présentent un écobilan très satisfaisant, de leur fabrication à leur recyclage.