Chauffage au bois : les poêles de masse

les poêles de masse

Une chaleur douce à coup de masse.

Les poêles de masse permettent de concilier chaleur agréables, combustible économique et corvées de recharge de bois peu fréquentes.

Le poêle de masse, tout le monde en rêve ! Alimenté par des bûches, il fonctionne non pas par convection mais majoritairement par rayonnement. Il ne chauffe donc pas l’air mais des masses (murs, sols…) capables de conserver la chaleur et de la restituer sur le long terme. Conséquences : il procure une chaleur douce, constante, homogène, sans « courants d’air » pendant 12 à 24 heure. Il est en outre très économe en bois.

Mais si tous les amateurs de chauffage à bûches n’ont pas leur poêle de masse, c’est que l’investissement de départ est important.

 

 


Chauffage au bois : les poêles à bûches

les poêles à bûches

Les poêles à bûches, robustes et économiques.

Performants et modernes, les poêles à bûches présentent un bon rapport qualité/prix et brûle un combustible accessible et bon marché. Mais pour être efficace, il doit être bien dimensionné, bien réglé et surtout bien utilisé.

La bûche est le combustible le moins cher du marché ! Elle est d’autant plus intéressante que le bois est une ressource renouvelable et souvent locale, voire gratuite pour qui « fait son bois ». Son utilisation nécessite de supporter quelques contraintes. Il faut organiser son approvisionnement et son stockage, accepter d’alimenter régulièrement le foyer (toutes les 45 mn environ) et de vider les cendres du réservoir. Mais quelle belle flamme !

 


CHAUFFER LA MAISON AVEC UN SEUL POÊLE



Le poêle.

Un poêle à bois ne diffusant sa chaleur que par rayonnement et convection naturelle, chauffe de manière très efficace la pièce où il se trouve, mais très peu les autres pièces de la maison, même attenantes. On a alors souvent trop chaud dans l’espace principal alors qu’on doit recourir à d’autres moyens de chauffage dans le reste de l’habitation. Le poêle peut être transformé en mode de chauffage pour l’ensemble de l’habitation grâce aux systèmes Aéroval. L’air chaud peut être récupéré grâce à un récupérateur placé autour du conduit de fumées (l’Opti Air) ou avec une bouche de puisage placée au-dessus du poêle à bois (le DS 250). Le récupérateur de chaleur permet ainsi d’extraire les calories d’un seul poêle à bois pour les redistribuer dans les autres pièces de l’habitation. www.aeroval-concept.co


Chauffage au bois des villes, chauffage au bois des champs

Chauffage bois

Pour sa 23ème émission, les Clés de la Rénovation abordent un thème mythique, le chauffage au bois.
Pour faire le tour de cette question, aux côtés du Cler – Réseau pour la transition énergétique, retrouvez Thomas Perrissin, directeur général d’Okofen France et Nicolas Paloc, conseiller de la plateforme énergie à l’Alec 27.

Chauffage au bois des villes, chauffage au bois… par reseau-CLER

 

Minutage des questions

1’30 Quels types de combustibles bois existent ? Quelles essences de bois pour les bûches, les granulés ou les plaquettes ?
2’50 Quels sont les arguments à mettre en avant auprès de son propriétaire pour demander la pose d’un poêle à bois ? Lire la suite


Poêles à bois

La Maison écologique - Dossier n°95 Poêles à bois

TOUS À POÊLE !

240. C’est le nombre de marques de poêles à bois sur le marché français. Et chaque fabricant dispose au moins d’une vingtaine de modèles. Alors, comment s’y retrouver ? Pas simple de choisir un appareil performant, esthétique et adapté à son budget et ses besoins ! Suivez le guide…


La RT 2012 est-elle éco-compatible ?



Si vous avez récemment décidé de construire une maison, vous avez forcément entendu parler de la réglementation thermique 2012 (RT 2012). Intégrée dans la loi Grenelle II, cette réglementation impose une multitude de petites et grandes choses pour garantir des bâtiments peu gourmands en énergie. Enfin, c’est ce qui se dit. Dans la pratique, si elle a permis quelques avancées, la RT est loin de révolutionner le secteur de la construction. Voire elle place des bâtons dans les roues de ceux et celles qui ont des projets d’écoconstruction… Comment ? Pourquoi ? Vous le saurez en lisant les pages qui suivent.


Réinventer le feu, se chauffer au bois efficacement et sans polluer

chauffage au bois

Les poêles et foyers à bois ne cessent de faire de nouveaux adeptes à mesure que le coût de l’énergie augmente. Face à la pléthore de modèles disponibles, il faut avoir en tête quelques principes pour bien choisir son appareil et surtout pour savoir l’utiliser. Car le chauffage au bois est encore une idée neuve en France et les bonnes pratiques, trop peu répandues…


Retour d’expérience sur 5 maisons écologiques



Construire, rénover ou encore faire construire, ce n’est pas toujours un parcours de santé. C’est souvent un long processus semé de doutes, de questionnements, de stress, mais aussi de magnifiques rencontres humaines, de belles découvertes techniques, de prise de conscience de l’impact environnemental et sanitaire de nos choix… Les travaux achevés, confortablement installé dans son logis, on profite de la pertinence de ses décisions. C’est aussi le temps du recul. Qu’ai-je réussi, serait-il possible de simplifier, quels travaux ai-je dû refaire, ce que je déconseillerais, comment j’entretiens mon écoconstruction, etc. ? Autant de questions que nous avons posées à des familles qui sont installées depuis quasiment 10 ans dans leur éco-logis. Petit bonus, les fidèles lecteurs de LME retrouveront ainsi la suite du parcours de ces cinq familles que nous avions rencontrées à la fin de leurs travaux et sur lesquelles nous avions publié des reportages dans d’anciens numéros…