Construction bois : on vous décortique toutes les techniques

Schéma publié dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

SCHÉMAS DÉTAILLÉS Les méthodes de construction bois sont nombreuses. Chacune a ses avantages et inconvénients : coût, difficulté de mise en œuvre, durée de chantier. Poteau-poutre, ossature bois, Greb, panneaux de bois massif, colombage, fuste en rondins, madriers empilés, briques de bois…

Construction bois poteau-poutre, charpente trait pour trait

Schéma publié dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

Pour construire un bâtiment écologique, une structure à poteau-poutre fait la part belle au travail du charpentier. Assemblages traditionnels et bois massifs pour ce classique de la construction bois qui offre bien des avantages à l’autoconstruction.

Ossature bois, le bois pour tous

Dessins techniques publiés dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

Les techniques Maison à ossature bois (MOB) et Greb (bois et paille) ont fait leurs preuves depuis une vingtaine d’années. Notamment dans le monde de l’autoconstruction. Ainsi, facilité de conception, rapidité de chantier et performances thermiques font la gloire de ces systèmes de construction bois à la portée de tous.

Le colombage à l’épreuve du temps

Dessin technique publié dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

Technique de construction bois ancienne qui valorise le travail artisanal du bois, le colombage est surtout réservé à la rénovation de bâtiments anciens. Cependant, avec de la méthode, il est tout de même possible de l’intégrer dans un projet d’habitat neuf.

Le panneau de bois, c’est du lourd

Dessin publié dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

Dernier né des systèmes de construction bois, le panneau lamellé-croisé (CLT) en bois massif séduit par sa rapidité de mise en œuvre. Ainsi que le potentiel architectural qu’il offre aux bâtiments.

Bois massif empilé, pour le meilleur et pour le pire

Dessin publié dans le hors-série n°14 sur la Construction bois

Enfin, dans la catégorie bois massif empilé, la fuste est la technique de référence pour l’habitat respectueux de l’environnement. En effet, à côté du madrier et de la brique de bois, le rondin apparaît plus artisanal, plus écologique et plus durable dans le temps.

Descriptifs et comparatif complet des différentes méthodes de construction bois à découvrir dans notre hors-série n°14. De surcroît, retrouvez régulièrement des reportages sur des habitations en bois dans le magazine La Maison écologique!


Enquête : les systèmes constructifs

systemes constructifs en bois

Le poteau-poutre, charpente trait pour trait

Parmis les systèmes constructifs de maisons bois, le poteau-poutre fait la part belle au travail du charpentier : assemblages traditionnels et bois massif pour e classique de la construction en bois qui offre bien des avantages à l’autoconstructeur.

Ossature bois, le bois pour tous

Les techniques ossature bois et Greb ont fait leurs preuves depuis une vingtaine d’années, notamment dans le monde de l’autoconstruction. Facilité de conception, rapidité de chantier et performances thermiques pour ces systèmes à la portée de tous.

Le colombage à l’épreuve du temps

Technique ancienne qui valorise le travail artisanal du bois, le colombage est surtout réservé à la rénovation de bâtiments anciens. Avec de la méthode, il est tout de même possible de l’intégrer dans un projet neuf.

Le panneau de bois, c’est du lourd

Dernier né des systèmes constructifs bois, le panneau lamellé-croisé (CLT) séduit par sa rapidité de mise en oeuvre et son potentiel architectural.

Bois massif empilé, pour le meilleur et pour le pire

Dans la catégorie bois massif empilé, la fuste est la technique de référence. A côté du madrier et de la brique de bois, le rondin apparâit plus artisanal, plus écologique et plus durable dans le temps.

 

 


Reportage chantier accompagné : bois, paille et terre, trio gagnant

chantier accompagné

Cette maison bois en poteau-poutre, paille et terre a été bâtie par un autodidacte. Mais l’autoconstruction n’est pas vouée à la solitude. Pour mener à bien son projet, Paul a su se faire accompagner par des professionnels et de nombreux bénévoles.

Entre faire construire une maison et en construire une, Paul et son ex-compagne hésitent longuement. Réflexion faite, ils choisissent un mix des deux options, séduits par un vaste terrain sur les bords du Clain. Objectif : réaliser une maison bois-terre-paille. « Le fruit d’une sensibilité écologique héritée de mes parents et de mon travail chez Biocoop depuis six ans », confie Paul Baudouin. Pour mener à bien son projet, cet autodidacte en matière de construction s’entoure de professionnels : Bois & paille charpente pour la structure poteau-poutre isolée en paille, la conception technique et l’accompagnement sur chantier, Alternative Habitat pour l’étude thermique, Chaux & Co pour les enduits.

Mobilisés grâce aux réseaux sociaux (Facebook et Twiza) 90 bénévoles participent au chantier d’août 2017 à octobre 2019. Famille, amis et clients du magasin où il travaille prêtent main forte. « Une aventure humaine riche en échanges et convivialité. »

Après avoir visité des maisons construites par Bois & paille charpente, Paul choisit une structure poteau-poutre isolée par l’extérieur en botte de paille.

 


Construire : construction accompagnée avec un coach à leur côtés

construction accompagnée

Construction accompagnée : un coach à leurs côtés.

Accompagnés dans la joie et la bonne humeur dès le début de leur aventure, Corine et Olivier Fuchs incarnent l’essence des autoconstructeurs débrouillards et épanouis.

Quel courage ! nous disaient les gens. Non, ce n’est pas du courage, c’est du plaisir et de l’envie de faire avec plaisir », proclame Corine Fuchs. Convaincue, elle l’a même écrit dans une sorte d’ode à la construction de sa maison. Une construction accompagnée par la bonne personne, le couple en est convaincu, Dirk Kober, artisan, diplômé dans l’accompagnement à la maîtrise d’ouvrage. En effet, Corine et Olivier l’ont voulu, l’ont choisi. Pourtant, lorsqu’ils ont proposé leur chantier à Dirk, il finissait tout juste sa formation et n’a pas manqué de franchise…