Alternatives : La figue

la figue

La Figue fructueuse liberté.

Elle semble sortie d’un conte de fées.. Le genre où le monde miniature à nos pieds grandit, où les fruits tombés des arbres abritent des lutins aux oreilles pointues… Dans la ferme des Péranches, coin de verdure isolé près de Poitiers, la Figue est pourtant bien réelle. Ressemblant étrangement au fruit, elle est depuis 2014 une nouvelle forme d’habitat léger. Son créateur, Guillaume de Salvert, est tel un farfadet. Quadragénaire moustachu, il rêve de liberté et de nature.

Inspirée de la yourte, dans laquelle Guillaume a vécu dix ans, cette rondeur se singularise par sa couverture en écailles boisées et sa charpente biscornue.

 

 


Réemploi nouveau gisement pour le bâtiment

Le réemploi dans le bâtiment

Quand le déchet devient ressource.

Complémentaires au recyclage, les matériaux issus de la déconstruction apparaissent désormais comme un gisement de ressources. Sous l’impulsion d’acteurs, collectifs d’ architectes et structures issues de l’économie sociale, une filière professionnelle se constitue autour du réemploi.Le secteur de la construction et les collectivités commencent à intégrer la question du réemploi qui bouscule les règles de conception et de réalisation des projets. Toutefois, des verrous réglementaires, psychologiques et organisationnels font obstacle au développement de ces pratiques innovantes. À l’échelle de l’habitat individuel, les particuliers intègrent la récupération de matériaux, dans une logique alliant économie et écologie. Locaux, non standards, ces matériaux libèrent l’imagination des concepteurs et des constructeurs.


Rénover : la maison passerelle

la maison passerelle

La Maison passerelle.

Prendre le temps de rénover dans le respect du bâti ancien, tout en travaillant sur la lumière et en optant au maximum pour la récupération, voilà le pari (réussi) de Diane et Pierre. Visite de leur maison passerelle.

Achetée fin 2009, cette maison brétillienne* du siècle dernier avait malheureusement été rénovée à grand renfort de ciment. En effet, le rez de- chaussée de 60 m2 était rustique mais « habitable ». Idéal pour un couple avec une femme enceinte de cinq mois. L’aventure commençait ! Nous avons investi le rez-de-chaussée le temps de refaire l’étage, puis nous nous sommes installés provisoirement à l’étage afin de tout casser en bas. Ainsi, cette contrainte nous permet de profiter aujourd’hui d’une passerelle donnant un accès direct aux chambres de l’étage depuis le jardin.

D’autres chantiers qui ont retenu notre attention parmi les témoignages reçus pour ce numéro anniversaire…

Particuliers et professionnels alliés pour rénover.

Un magnifique projet réalisé dans le Morbihan et proposé par l’un des artisans protagonistes, Sébastien Bodin, accompagnateur en écoconstruction. Une rénovation de 120 m2, sur une ancienne ferme en pierre et bauge.

La nouvelle vie du séchoir fait un tabac.

Avec 75 000 € pour leurs travaux, Odile et Alain, accompagnés d’une amie architecte, ont transformé ensemble un séchoir à tabac – grange en pierres.


Eau de pluie: la récupérer pour être autonome

Récupération et utilisation de l'eau de pluie en Bretagne. Crédit Gwendal Le Ménahèze

[VIDEO] L’eau de pluie est un don du ciel! Jardin, toilettes, linge, vaisselle, douche ou même boisson, l’or bleu qui tombe sur votre toit fait des miracles. Des miracles écologiques, mais aussi sanitaires et sociaux. Une installation coûte entre une centaine et plusieurs milliers d’euros pour une autonomie complète. Le magazine La Maison écologique présente diverses solutions pour récupérer et utiliser l’eau de pluie. Dossier spécial à lire dans La Maison écologique n°97.

Découvrez dans cette vidéo tournée en Bretagne comment Françoise et Hubert Cherré sont devenus autonomes en eau grâce à la récupération de l’eau de pluie. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne Youtube!


Autres témoignages, comparatifs des solutions de récupération et d’utilisation de l’eau de pluie au jardin et dans la maison, conseils de professionnels à retrouver dans le magazine La Maison écologique n°97, disponible en kiosques jusqu’au 29 mars 2017 ou sur commande en cliquant ici. Également en version digitale enrichie en téléchargeant notre application sur l’App Store ou Google Play.