Autoconstruction

sol de terre damée

Un sol de terre damée.
Finition de sol, laissons nous tenter par la terre crue.

Matériau local, nécessitant peu d’énergie à la mise en oeuvre, la terre est aussi un excellent régulateur thermique et hygrométrique. Ici la terre damée, s’inspirant du pisé, peut servir de chape avant la pose d’un revêtement ou rester nue, simplement huilée.


A la loupe



Terre-paille, le bon calcul.
Zoom sur le remplissage d’une ossature bois en terre-paille.

Accrochée au piémont pyrénéen, voici une maison à ossature bois, simple et fonctionnelle. Les murs en terre-paille y côtoient les enduits naturels en terre et chaux pour un confort thermique sans pareil.


A la loupe



Terre-paille versant nord : une habitation en terre-paille léger et ossature bois, résolument décroissante. Voici une maison à ossature bois et remplissage mixte terre-paille léger et botte de paille qui reflète un cheminement vers la simplicité et la décroissance. Petite, hyper isolée, en matériaux sains, elle est le fruit d’une coopération réussie entre une entreprise atypique et un autoconstructeur néophyte.


A la loupe

rénovation et agrandissement d'un zome

Sous le chaume, un zome : rénovation et agrandissement d’un zome en paille, terre et chaume. Un spécialiste de la construction en paille et
un jeune artisan chaumier ont travaillé ensemble à la rénovation d’une maison très particulière. Construite d’après les principes architecturaux du zome, elle est également la première bâtisse en paille de France à recevoir une couverture en chaume.