Extension et baies vitrées

extension et baies vitrées

Accueillir le soleil à baies ouvertes.

L’objectif de l’extension de cette ferme en pierre était on ne peut plus clair : faire place à la lumière. Incollables sur le bioclimatisme, Dominique et Patrick peuvent chanter à tue-tête : “laissons, laissons…entrer le soleil !

«Ne pas avoir assez de lumière, c’était notre hantise », se remémorent Dominique et Patrick, tombés sous le charme d’une maison largement exposée au sud. Les chiffres gravés dans un pignon font remonter à 1874 la construction de ce bâtiment en tuffeau typique du Sud-Touraine. « Les murs sont épais de 50 cm, ce qui offre un confort thermique relativement bon, mais ces maisons sont souvent sombres », souligne le couple. Le coup de foudre aurait-il déjà fait long feu ? Que nenni, ils trouvent rapidement la parade : « L’idée d’entourer une partie du bâtiment avec une extension, j’ai appelé ça le bonnet phrygien ! », rigole Dominique.

 


La véranda bioclimatique source d’énergie et véritable pièce à vivre

véranda bioclimatique

Véranda bioclimatique.

Lointaine héritière des premières serres horticoles des ingénieurs hollandais du XVIIe siècle, la véranda bioclimatique doit être rigoureusement pensée pour atteindre ses objectifs énergétiques. Confortable, elle devient une extension de la maison, véritable espace à vivre qui constitue bien souvent la pièce la plus vivante et la plus fréquentée.