Extension d’une maison à colombages

extension d'une maison à colombages

Des pans de bois comme autrefois.

Dans la continuité de l’histoire de la bâtisse d’origine, l’extension d’Annick et Marc ouvre ses portes aux matériaux de récupération. Quand la construction s’abreuve des ruines alentours.

Annick et Marc découvrent cette bâtisse du bocage ornais un 1er mai, plantée parmi de majestueux poiriers en fleurs plus que centenaires. « C’était une ferme de famille construite entre 1750 et 1850, qui appartenait à ma grand-mère, qui la tenait de sa mère, qui la tenait de sa mère… », retrace Marc, pianiste de 61 ans. La ferme était exploitée jusqu’en 1992, puis Marc et sa femme Annick, violoniste aujourd’hui âgée de 58 ans, la reprennent l’année suivante pour y restaurer à l’ancienne l’habitation. « On voulait rester dans le même style qu’à l’origine et garder le cachet de la maison et des bâtiments agricoles autour, donc on a essayé de trouver des matériaux de récupération. »

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°9 : Les extensions écologiques

Qu'est-ce qu'une extension/surélévation écologique ? Réglementation / Principes bioclimatiques / Les enjeux du Bimby ou densifier la ville / Quelles techniques d'écoconstruction ? ... Agrandir sans empiéter sur le capital santé de la planète. + 0,90€ de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouvez ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
extensions écologiques